Vous trouverez sur ce site toutes les informations concernant les piscines naturelles, bassins de baignade ou baignades naturelles.
Ce site vous présente des réalisations de piscines naturelles, des explications sur le fonctionnement de la baignade naturelle, des articles de presse et des actualités sur l’aquatique.
Vous trouverez les liens dans la colonne de droite.
Construire sa piscine ou l’autoconstruction d’une piscine naturelle n’est pas à prendre à la légère, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un professionnel de l’aquatique dans tous les cas.
Vous pouvez aussi visiter le site de
PATRICK LEMAIRE PAYSAGE
Découvrez également des informations sur la piscine naturelle sur ce site :
PISCINE NATURELLE
Bonne navigation.

Questions fréquente sur les piscines naturelles :

ØQu’est ce qu’une piscine naturelle ?
C’est un bassin qu’on adapte pour la baignade, sans utilisation de produit, à mi-chemin entre un bassin de jardin et une piscine classique.
Une piscine sans chlore, dénuée de produits chimiques, où les bactéries, les minéraux et les plantes sont utilisés pour nettoyer et purifier l’eau.
Plonger dans une baignade naturelle n’est pas la même chose que de piquer une tête dans une piscine abiotique.
La piscine naturelle vous offre le plaisir de la baignade dans un cadre paysager exceptionnel et en complète harmonie avec votre environnement, dans une eau pure et naturelle comme un lac ou une rivière.

ØQuels sont les avantages d’une piscine naturelle ? 
Une piscine naturelle vous permet d’avoir une grande qualité esthétique et paysagère de ce type de « piscines » dans votre jardin, maintenue tout au long de l’année.
Vous vous baignez dans une eau propre et claire sans aucun produit chimique, finis les yeux rouges, les mycoses, les allergies, les brûlures de la peau sans oublier l’odeur du chlore désagréable.
Si vous optez pour un liner foncé, celui-ci vous assurera un chauffage solaire passif.
La baignade naturelle vous offre un habitat pour beaucoup de plantes et d’animaux, comme les oiseaux, les libellules, etc…, le développement harmonieux de cette faune et flore est la preuve que cet environnement est plus doux pour l’homme.
La baignade naturelle est un monde vivant en équilibre perpétuel.

ØPouvez-vous m’expliquer le système de filtration ? 
Nous utilisons différents filtres calibrés au volume d’eau afin de purifier l’eau et de traiter les éléments indésirables.
L’eau circule en circuit fermé dans des filtres alimentés par une pompe, ces filtres sont mécaniques, biologique, UV, et un filtre planté, vous garantissant une eau cristalline.
Chaque aménagement est étudié et calibré selon son implantation, son utilisation.

ØQu’elle surface de baignade faut-il ?
Il y a plusieurs critères à prendre en compte comme l’environnement, l’utilisation, la composition de votre famille, la taille de votre terrain, votre budget ; nous avons déjà réalisé des baignades de 15 m² à 200 m² voir plus, la moyenne se situe autour de 25 – 30 m².

ØEst-ce que je peux transformer ma piscine en piscine naturelle ?
Si la maçonnerie est saine, oui nous pouvons transformer votre piscine, nous adapterons les filtres au volume de votre piscine.

ØQuelle profondeur doit avoir la baignade ?
Pour que la baignade soit agréable, nous préconisons une profondeur de 1.20 m ou 1.50 m, nous pouvons également faire une pente dans la baignade pour arriver à une profondeur de 1.80 m si la baignade est assez longue, et tout dépend de l’utilisation et du budget, techniquement tout est possible.

ØIl va y avoir des animaux, des grenouilles ?
Oui, la nature reprend très vite ses droits, vous admirerez aussi des libellules et des oiseaux qui viendront se désaltérer.
Sauf accident, vous n’aurez pas de grenouilles dans la zone de baignade qui est trop propre pour les intéresser

ØUne baignade naturelle présente-t-elle un risque pour la santé ?
Non, grâce au filtre UV les bactéries seront détruites. Il existe des piscines naturelles publiques ou il y a 700 baigneurs par jour comme la piscine de Combloux qui fonctionne depuis l’année 2000, et chez nos voisins allemands où il y a une centaines de baignades publiques avec les normes de qualité des eaux respectées.

ØEst ce que c'est glissant ?
Si vous ne nettoyer pas la baignade, oui le fond et les parois vont devenir glissants, c’est le film biologique qui se développe, comme dans un ruisseau, il faut donc nettoyer régulièrement le fond et les parois de la baignade, comme dans une piscine traditionnelle.

ØPeut-on installer une nage à contre courant, un escalier, des jets d'eaux... ?
Oui nous pouvons installer une nage à contre courant ou des jets d’eau, par contre nous déconseillons un escalier car si la baignade n’est pas nettoyée celui-ci deviendra glissant à cause du film biologique. Nous préconisons plutôt une échelle.

ØL'eau sera-t-elle claire ?
Oui l’eau sera cristalline grâce à notre système de filtration, vous pourrez le vérifier en visitant nos réalisations.

ØEst-ce qu’on peut avoir des algues ?
Le développement des algues peut parfois intervenir, mais il est souvent temporaire, elles apparaissent en général en début de printemps quand l’atmosphère se réchauffe, c’est pour éviter ce phénomène que nous installons un filtre de dénitrification et un filtre à phosphates.
De plus pour éviter d’avoir des algues il faut également surtout veiller à un entretien régulier et ne pas laisser des feuilles se décomposer, pas de développement important dans ce cas.

ØJe vais avoir plein de moustiques ?
Non, Les moustiques n’apprécie pas l’eau en mouvement, ils sont présents dans l’eau stagnante et dans notre procédé il n’y a pas d’eau stagnante, l’eau est toujours en mouvement.

ØPeut-on se baigner avec de la crème solaire ?
Non, la plupart des crèmes solaires contiennent des phosphates il faut donc se doucher avant de rentrer dans l’eau
Nous vous déconseillons de vous baigner avec de la crème solaire car cela peut perturber la vie des bactéries utiles pour la filtration. Si vous avez mis de la crème solaire, il faut vous doucher avant la baignade, c’est essentiel !

ØEst-ce qu’il faut changer l’eau régulièrement ?
Non, il ne faut surtout pas changer l’eau, cela perturberait l’équilibre de la baignade.
Le renouvellement de l’eau d’évaporation suffit.
La qualité de l'eau s'améliore avec le temps et l'équilibre naturel de votre écosystème se met en place dans la durée. Il est donc fortement déconseillé de changer l'eau de votre piscine.

ØLa qualité de l’eau est-elle garantie ?
Nous installons des filtres afin d’avoir une qualité d’eau irréprochable, mais la qualité d’eau est conditionnée aussi et surtout par l’entretien, l’hygiène des baigneurs, …

ØQuelle sera la température de l’eau et est-il possible de chauffer l’eau ?
La température peut atteindre 30 ° en plein été, l’eau peut être chauffée mais il ne faut pas dépasser 30° car sinon on risque de perturber les bactéries dû à un manque d’oxygène.
A partir de 22° on peut profiter d’une baignade agréable.

ØCombien coute une piscine naturelle ?
Notre concept est composé d’une zone de baignade, d’une filtration mécanique et biologique, d’un skimmer permettant de récupérer les matières en suspension, d’un local technique et d’une terrasse, pour réaliser une baignade, afin d’avoir un coût précis, il faut réaliser une étude adaptée à votre demande, chaque projet est unique et en tant que paysagiste, nous vous proposons l’intégration complète de l’aménagement à votre environnement à la différence des piscinistes traditionnels.

ØQuel budget de fonctionnement faut-il prévoir ?
Pour une baignade de 30 m², il faut prévoir un budget d’environ 400 par an comprenant la consommation électrique et l’apport d’eau dû à l’évaporation.

ØEst-ce qu’il faut déposer un permis de construire ou autre chose ?
Nous vous conseillons de déposer une simple déclaration de travaux afin d’être tranquille, nous pourrons vous aider pour remplir le formulaire.

ØEst-ce que je vais payer des impôts supplémentaires ?
Tout dépend de la manière dont est perçue votre baignade, soit elle est considérée comme un bassin d’agrément où il est possible de se baigner et elle n’est pas intégrer dans la taxe foncière ; soit elle est considérée comme une piscine et elle est soumise à la taxe foncière comme les piscines traditionnelles.
Pour le moment les pouvoirs publics n’ont pas encore défini la baignade naturelle, nous vous conseillons de vous rapprocher de votre mairie.

ØEt au niveau de la sécurité ?
Dans tout point d’eau le risque de noyade existe, nous vous conseillons d’installer des faisceaux à infra rouge ou un détecteur de chute plutôt qu’une barrière, ou bien il faut essayer de l’installer assez loin de la baignade pour ne pas la dénaturer.
Un dispositif de sécurité ne remplace en aucun cas la vigilance des adultes responsables, lesquels doivent exercer une surveillance constante et active.
Il ne faut jamais laisser un jeune enfant accéder seul à une pièce d’eau, ni l’y laisser seul ou le quitter des yeux, même quelques instants.
Lors de la baignade et autour du bassin, il est vivement conseillé d’équiper les jeunes enfants de dispositifs de flottement (bouée adaptée, brassards, maillots flotteurs...).
Apprenez à vos enfants à nager le plus tôt possible, ainsi en cas de chute, ils regagneront le bord sans paniquer. Les accidents en piscine privée sont rares mais ils existent. Pour garantir la sécurité de toute la famille, faites de la prévention et vous profiterez pleinement des baignades dans une ambiance chaleureuse et détendue.

ØY a t il un gros travail d’entretien ?
Le plus important est le nettoyage régulier des parois et du fond comme pour une piscine traditionnelle avec un entretien courant il faut compter 1 à 2 h d’aspiration une à deux fois par semaine en été et une fois par mois en hiver, ensuite il y a des petites interventions ponctuelles comme le nettoyage du filtre mécanique qu’on peut automatiser, le changement de la lampe UV, la taille des plantes aquatiques, une baignade naturelle s’entretient comme un jardin.

ØQu’est-ce qu’il faut faire en hiver ?
Nous laissons une faible filtration afin d’assurer une bonne reprise au printemps.

Nouvelle piscine

Réalisation d'une piscine naturelle de 18 m² avec des aménagements paysagés à Auxerre.
Cette piscine naturelle se compose d’une partie baignade, d’un skimmer, d’un filtre planté et d’un local technique.




Juillet 2012 : La piscine version naturelle Fréquence Terre


MA MAISON ECOLOGIQUE Chronique du 27-07-2012 Par Perrine Roux

LA CHRONIQUE


Avec la belle saison qui s'installe, l'envie de piquer une tête se fait sentir. Mais pas question d'installer une piscine traitée avec des produits chimiques dans le jardin de notre maison écologique ! Toutefois, on peut désormais profiter des plaisirs de la baignade dans un bassin où le traitement de l'eau est assuré de manière naturelle, autrement dit, dans une piscine écologique..

Exit donc les polluants et toxiques palets de chlore, ou le corrosif traitement au sel. Plus besoin de manipuler ces produits chimiques dans un bassin naturel. Celui-ci utilise en effet le principe du lagunage pour traiter l'eau naturellement. Votre piscine vous offrira donc une eau claire, sans aucun produit. Cerise sur le gâteau, les piscines écologiques sont aussi très esthétiques, puisque ces bassins sont des lieux de vie pour diverses plantes et animaux, à la manière d'un petit lac, peuvent aussi être entouré d'un deck en bois (d'origine locale et non exotique ça va de soi), ou encore peuvent-être équipées de rochers et autres cascades... Un environnement naturel, écologique et propice à la détente donc.

Mais comment ça marche ? La piscine est divisée en plusieurs espaces. Une zone de baignade qui est séparée du reste du bassin par une parois en bois, l'eau de cette zone débordant dans le reste de la piscine. Pour que le tout soit étanche, tapissez la piscine d'une membrane compatible avec la faune et la flore aquatique. Ensuite, il faut créer un système permettant à l'eau de circuler, puisque de l'eau stagnante croupirait. Un local technique est placé près de la piscine. Il est équipé d'un filtre mécanique ou d'une chambre de décantation, voire d'une lampe à UV , afin de filtrer l'eau, qui y est acheminée par des bondes de fonds et des skimmers, sous l'effet de la gravité et des jeux de débordements.

Deuxième étape : l'écosystème de traitement de l'eau. Après le local technique, l'eau est acheminée vers un bassin de lagunage. Cette dernière zone est composée d'un substrat, type pierre de lave, où les bactéries de filtration peuvent se développer naturellement. Sur ce substrat poussent des plantes qui ont la faculté d'épurer l'eau naturellement, mais n'y mettez pas de plantes envahissantes. Cette zone de 50 cm de profondeur au maximum, est un véritable refuge de biodiversité où la vie animale va se développer librement. Vous pouvez toutefois limiter quelque peu la prolifération d'insecte en y mettant des poissons. L'action conjuguée de la filtration mécanique et des plantes va épurer l'eau, qui retourne ensuite dans la zone de baignade, en passant pourquoi pas par des cascades, qui offrent un attrait esthétique, en plus d'oxygéner l'eau.

Et pour une piscine encore plus écologique, vous pouvez optez pour la récupération d'eau de pluie pour la remplir. Avec ces équipements, vous pouvez plonger tête baissée dans votre piscine aussi esthétique qu'écologique !
Perrine Roux, pour la Rédaction.

Piscine naturelle

Réalisation d'une piscine naturelle de 18 m² avec des aménagements paysagés à Auxerre.

Cette piscine naturelle se compose d’une partie baignade, d’un skimmer, d’un filtre planté et d’un local technique.








Visite d'une piscine naturelle

Lionel, de l’entreprise AS DE TREFLE PAYSAGE en Haute Loire a reçu les Créateurs Aquatiques lors du séminaires des 22 et 23 juin 2012.
Les Créateurs Aquatiques ont pu admirer sa magnifique réalisation de piscine naturelle.













Nouveau site

Le site http://www.patricklemairepaysage.com/ a été complètement refait avec de nouveaux graphismes ainsi qu’une page réalisation entièrement revue, nous vous invitons a venir le visiter et à cliquer sur j’aime

Dallage, muret, engazonnement

Réalisation d'une maisonnette, d'une allée en pierre de l'Yonne, engazonnement et reprise d'un muret et d'un massif